Lecture du jour n° 33 : La tresse

« La tresse »

————————-

C’est le début d’une histoire.

Une histoire nouvelle à chaque fois.

Elle s’anime là, sous mes doigts.

D’abord, il y a la monture.

La structure doit être assez solide pour supporter l’ensemble.

La soie ou le coton, pour la ville ou pour la scène. Tout dépend.

Le coton est plus résistant, la soie plus fine et plus discrète.

Il faut un marteau et des clous.

Il faut aller doucement, surtout.

Puis vient le tissage.

C’est la partie que je préfère.

Sur le métier devant moi

Trois fils en nylon sont tendus.

Saisir les brins, dans la botte, trois par trois,

Les nouer sans les casser.

Et puis recommencer

Des milliers de fois.

J’aime ces heures solitaires, ces heures où mes mains dansent.

C’est un étrange ballet que celui des doigts.

Ils écrivent une histoire de tresse et d’entrelacs.

Cette histoire est la mienne.

Pourtant elle ne m’appartient pas.

[…]

________________________________________

Extrait de « La tresse » : Prologue de Laéticia COLOMBANI